Saviez-vous que...

Le Mérite de l'AAP est remis à Dyane Perreault 

 
Nous honorons ce soir le parcours exceptionnel d’une femme native de Sherbrooke, une avocate forte et fière... mais surtout une femme de cœur: Dyane Perreault. 
 
J’ai eu la chance de croiser Dyane sur ma route professionnelle à de nombreuses occasions. C’est d’ailleurs avec elle que j’ai organisé mon premier congrès alors que j'étais présidente de l’AJBQ a l’époque..  En fait, aujourd'hui, 10 ans plus tard je me rends compte que je n'ai pas organisé le congrès avec elle. Elle l'a organisé et elle m'a donné une clef en main. Alors qu’elle était directrice au Barreau du Québec, elle m'avait offert son aide pour l'organisation de ce congrès. Elle m’avait alors dit : « tu sais Stéphanie, organiser un congrès c’est beaucoup de travail mais, c’est bon, je m’en occupe, fais-moi confiance. » Arrivée le jour du congrès, tout allait tellement bien que je me suis dit : c'est beaucoup de travail organiser un congrès....? ah bon !
Aujourd'hui que le 92ième congrès de l’AAP se termine, et que j’ai eu la folle idée de l’organiser moi-même en trois mois dont deux mois d'été, je peux vous dire, c’est toute une job à organiser ! Et je peux aussi vous affirmer que ses talents de chef d’orchestre m'ont quelque peu manqué.
 
 
 
Mais ça, justement, c’est Dyane: une organisatrice hors pair, une femme de confiance, humble, prête à prêter ses talents pour le succès des autres. Et tout ça, du haut de ses talons de 4 pouces et demi, en étant aussi élégante que Samantha dans Sex and the City ! 
Dyane a commencé sa carrière d’avocate en 1981 à Sherbrooke, où elle a pratiqué le droit pendant 20 ans. Au cours de sa carrière, tour à tour elle a été avocate, chroniqueuse juridique, chargée de cours à l’université, entrepreneure, coordonnatrice à la corporation de services puis directrice au service aux membres du Barreau du Québec. 
C’est dans ces fonctions au Barreau du Québec, de 2002 à 2019, que Dyane a laissé sa marque et qu’elle est devenue notre Dyane.
 
Tout comme Robert Primeau, avec qui elle a œuvré à la Corporation de services du Barreau, Dyane a consacré sa carrière à aider les membres du Barreau et à les aimer. Elle a toujours voulu que les avocats aient du succès, qu’on reconnaisse la valeur de leur travail et le respecte. 
 
Son dévouement à la cause des membres du Barreau et son affection particulière pour les avocats de pratique privée l’a amené à contribuer à plusieurs projets phares du Barreau: juricarrière, jurifamille, négociation du tarif de l’aide juridique, service d’aide à l’emploi, service de garde en droit criminel, les services de références du Barreau et plein d’autre encore. Dyane et son équipe ont aussi soutenu les bénévoles œuvrant au sein de dizaine d’associations d'avocats, dont l’AAP, et ont contribué au rayonnement de leurs actions. 
Pour Dyane, il n’y avait pas de petits engagements. Une journée, elle pouvait passer des heures à aider un membre qui faisait appel à elle pour l’aider à réorienter sa carrière, le conseiller et le lendemain, elle se présentait aux tables de négociation des tarifs juridiques pour défendre les intérêts de l’ensemble des membres. 
 
Lors de la tragédie de Lac Mégantic, Dyane a mis de côté les projets en cours et a déployé tous les efforts possibles et a mis son réseau au travail pour soutenir les membres et anciens collègues qui étaient au cœur de la tragédie. 
 
En plus d’être bienveillante et attentionnée, elle est inspirée et inspirante. Matinale parmi les matinales, Dyane peut refaire le monde… avant même que le monde se réveille. Un brin « workalcoholic», visionnaire et créative, elle a su inspirer la confiance de ses équipes et à faire la différence auprès des avocats. 
 
Si Dyane priait souvent St-Antoine de Padoue, le saint patron des objets perdus quand elle ne retrouvait pas des dossiers ou ses lunettes, jamais ceux qui l’ont côtoyé n'ont eu à invoquer ce saint, parce qu’avec elle, on était tout sauf perdu. En la présence de Dyane, autant les avocats que son équipe se sentaient guidés, compris, encadrés, soutenus. 
Dyane est une femme de gang,et d'amitié. Mais elle est avant tout la chef sa tribu familiale. Elle adore ses enfants : sa fille Valérie, son fils Pierre-André, leur conjoint : Jean-François et Stéphanie et bien sûr ses petits-enfants Samuel et Mia. Elle est la grande leader de sa tribu professionnelle, son dream team ou ses girls, comme elle les appelle.
 
Golfeuse invétérée, Dyane abordait le travail comme une partie de golf: elle aimait faire les choses sérieusement et avec rigueur mais toujours dans le plaisir. Et c’est en formule Vegas que Dyane organisait ce travail en équipe: aucun ego, qu’une volonté de réussir ensemble, laissant chacun la possibilité de frapper la balle, se tromper mais aussi l’opportunité de briller et d’amener l’équipe plus loin. 
 
Maintenant à la retraite, dans son Estrie natal, vous pourriez la croiser sur un terrain de golf, à condition bien sûr, de vous réveiller aussi tôt qu’elle. Et au 19e trou, autour d’un petit verre de champagne, je suis sûre que Dyane continuera de vous parler de sa passion pour la communauté juridique et des mille et un projets dont elle rêve toujours pour ses anciens confrères et consoeurs bien aimés. 
 
Alors c'est avec une immense joie et une immense fierté que je vous présente la récipiendaire du Mérite de l'AAP, Madame Dyane Perreault.

 

 

Nos partenaires

 

© 2017 TOUS DROITS RÉSERVÉS À L'ASSOCIATION DES AVOCATS ET AVOCATES DE PROVINCE
Réalisation : ed design